• LA NUIT NOIR

     Le vent hurlait dans la nuit, emportent avec lui l'odeur de la peur. Trois silhouettes à la carrure féroce et à l'envergure puissant survolèrent le village éteint dans la nuit ténébreuse. Du haut du ciel la vison acérée comme la lame de leurs griffes, les bête prirent de l'allure et le village disparut derrière la longue queue de serpent du dernier acolyte...Se dessina alors à l'horizon un pic rocheux dont l'hauteur disparaissait derrière les nuages, les trois créature ailée se posèrent à une altitude élevée et entrèrent dans une cavités rocheuse creusée au fend fond de la montagne.

    Les trois créature traversèrent un corridor dont le pierre était si grossièrement taillée qu'on la croirait naturel et débouchèrent dans une pièce au parois pierreuse ou des vingtaine d'autre créature semblable à leurs race les attendait, les yeux fixée sur le devant de la salle de roche ou la pierre creusait une alcôve de la taille d'une bête ailée d'une taille spectaculaire. Les trois s'installèrent dans la foules et fixèrent leurs regard sur l’alcôve à leurs tours. 

    Quelque autres bête de la même espèce arrivèrent et se trouvèrent une place dans la foule à leurs tours, quand la pièce fut remplie d'une cinquantaine de bête de la même race une bruissement se fit entendre et un imposant dragon vert au yeux bégonia s'installa à cotée de l’alcôve, la luminosités dans les pupilles  de chaque dragon s'éclaire et l’alcôve jusqu’à présent ténébreuse se révéla au yeux de la foule.

    Trois œufs se tenait dans le troue rocheux.

    Un œuf jaune comme le soleil, un œuf bleu crystalysée et pour finir, un œuf rouge flamme. Tout les yeux émerveillée restèrent collée sur les écaille dure qui entourait les dragon naissant, quand un voix tonnante résonna dans la salle, plusieurs dizaine de dragons clignèrent des yeux pour se détacher des dragonnets. Le dragon vert feuille fit à nouveau résonner sa voix caverneuse en faisant un geste de sa serre acérée pour désigne les petit naissant.

    "Nous somme ici pour assister à la naissance de trois d'entre nous."

    Quelque applaudissement se firent attendre avec que la foule n'éclate de bruits tous différents les un les autres. L'imposante créature verte reprit de sa voix grave.

    "Nous désignerons ensemble le noms des nouveau-née quand l'heure des deux lunes sonnera."

    Des chuchotements se firent entendre et le silence tomba sur le salle, tous connaissez la tradition, la respiration saccadée de quelque dragons se fit entendre dans la pièce avant que quelque battement d'aile dans le fond leurs ordonna de se calmer, puis un les heures passèrent, attendant qu'un craquement de coquilles se fassent entendre.

    Quand deux halo de lunes éclairèrent la pièce central des respiration se retinrent et un craquement résonna dans la pièce, une petite tête de lézard de sable sortit le museau et sotta de sa coquille, le nouveau-née se jeta sur l'œuf bleu quand le dragon vert le prit délicatement dans ses serre et le fit admirer au publics.Des acclamations se firent entendre avant qu'il ne repose le jeune dragons au cotée des débris de son œuf, le dragonnet jetée des regards furtifs dans la salle quand un éclat de coquille rouge de feu tomba à terre et qu'un petit dragon de flamme sortit de sa coquille en s'ébrouant des bouts d'écailles dure qui lui pendait au dos. À peine fut il sortit qu'un autre craquement fi défiler le temps dans la pièce, un dragon bleu cristal sortit de sa coquille des mers et lâcha des regard curieux sur les salle. Le dragon vers tonna alors de sa voix caverneuse ;

    "Quelle seront leurs noms ?"

    Après quelques vote, le dragon au yeux bégonia délibéra ;

    "Le dragon jaune, un mâle, se nommera Wyd, la femelle bleu se nommera Yawë et le mâle rouge Ethgri !" 

     

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires